Skip to content

Qu’es ce qui permet l’émergence de nouvelles idées?

juin 19, 2012

20140627-073215-27135283.jpg

Alors je me dis regardons un peu un exemple. Bien sur c’est encore du passé que je vais parler. Il s’agit de mon oncle Emmanuel qui a chaque fois que je le voyais avait eu une nouvelle invention ou une nouvelle idée !

Il a eu des dizaines d’idées et déposé des dizaines de brevets. Il était guidé par le souci d’améliorer la vie des gens. Garages à vélos, meubles de jardin, velocipal, abribus, cadran solaire, guidage des aveugles, vélo électrique, voiturette électrique, récupérateur de chaleur… sont quelques unes de ses idées ou améliorations.

Parmi ses brevets « Support simple et multiple pour le garage des bicyclettes » de 1934 présentation d’un cadran solaire qui donnait l’heure solaire, l’heure de temps moyen, l’heure légale dans les archives de la NASA, compte rendu de la société astronomique de France, séance du 7 Avril 1954,.

Et pour le velocipal, le vélo municipal, c’est à dire la mise à disposition par les municipalités de vélos en libre service il avait parcouru la France et vu des dizaines de maires avant d’arriver à en trouver un qui accepte de mettre en oeuvre son idée… c’était à La Rochelle. C’est l’ancêtre du maintenant devenu célèbre Vélib!

Quand à l’abribus il avait même bâti un prototype sur lequel il avait mis des plaques publicitaires.. Il a même déposé ce nom de marque, devenue aujourd’hui célèbre!

Pas beaucoup de traces sur internet de mon oncle.. et pourtant la Rolls qu’il avait eu pour que Mr Decaux puisse utiliser ce nom abribus était bien réelle: mais pas question que je monte dedans en jean!!! Il avait des idées nouvelles c’est sur, mais il restait avant tout un vieil aristocrate, qui affichait sur un mur de son salon son arbre généalogique qui démarrait à la bataille d’Azincourt en 1415!

Il était curieux de tout. Dans son salon il avait la collection complète de National Geographic. Dés qu’il y avait une liaison aérienne, une voie maritime, une ligne de train qui s’ouvrait il fallait qu’il soit du voyage. Il expérimentait toujours ces idées; les allées de son jardin avait ses fameuses bandes de balisage pour les aveugles, et avec une canne il testait si cela était efficace.

Beaucoup de projets n’ont pas aboutis, comme celui de voiturettes électriques ou celui de réseau de vélos électrique à San Paulo au Brésil, mais cela ne le gênait pas pour essayer sans cesse de nouvelles choses. Et pour garder la forme à 80 ans tous les matins il faisait son footing. Et surtout il était guidé par une grande idée: « comment améliorer la qualité de vie des gens »

Publicités

From → Client heureux, Homme

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :